Bienvenue à la Jeunesse Sportive Franciscaine

Dans notre championnat de -14 ans garçons évolue depuis octobre 2015 des jeunes en situation de handicap au sein de la Jeunesse Sportive Franciscaine.
Voici un article de Mr Benoit THIERY ,IPR D’EPS, responsable de la JSF.
« Premiers pas dans le Handball…Premiers pas dans le vivre ensemble…Premiers pas dans le respect »

JSFp1Le 8 novembre 2015, la JSF handisport avait été invitée à un match d’exhibition contre les jeunes de moins de 14 ans du Transit .
Ce match s’est déroulé à la mi temps des demi finales de la poule des AS.
Le score est anecdotique mais dès le lendemain matin à l’entrainement les jeunes handi sportifs réclamaient un renouvellement de l’opération.
La presse présente avait relayé la soirée de façon magnifique ce qui avait permis de faire parler de l’évènement et des pratiques handi sportives.
Beaucoup de personnes du public en masse ce soir là et des membres dirigeants de la ligue de handball de la Martinique ont félicité se déclarant même émus.
Ces félicitations basées sur les émotions n’ont pas suffi aux dirigeants présents ce soir là de la Jeunesse Sportive Franciscaine (Evelyne GAUCHET, Danielle CAPGRAS, Samuel MANO, Claude BACHELIER). En effet dans le mouvement handisport, il y a beaucoup de manifestations et d’exhibitions mais peu de compétitions stables, pérennes et durant une année.
Pour ces bénévoles passionnés, l’ambition est de dépasser l’émotion pour s’inscrire dans la compétition.
Au cours d’une entrevue suivante, les Président Daniel NISAS et Benoît THIERY tombent immédiatement d’accord pour engager l’équipe handisport de la JSF dans le championnat valide des moins de 14 ans.
Cris de joie et yeux qui brillent pour les jeunes handi sportifs du François.
C’est parti à la rentrée, une vraie compétition aura lieu mélangeant handballeurs « ordinaires » et handballeurs « handicapés ».

JSFp2
Les prémices :
La mise en place n’a pas été facile : les méandres administratifs, faire comprendre la spécificité d’un club partenaire affilé à deux fédérations, découvrir Gesthand, convaincre des bénéfices en terme de savoir vivre ensemble….
Au sein du club, la passion est intacte : tous veulent participer – même les plus lourdement handicapés-, achat de shorts, achat de maillots, organisation des déplacements…
Toutes ces tâches classiques pour un club de hand est toujours deux fois plus lourd à organiser quand on le découvre pour la première fois et avec un public difficile.
Les règles spécifiques :
Des règles spécifiques mais très simples sont mises en place pour faciliter le jeu, révéler les possibilités de chacun et préserver la sécurité :
– Dérogation au sexe sur attestation d’un handicap
– Dérogation à l’âge sur attestation d’un handicap
– Les « mal marchants » ne sont pas obligés de retourner dans leur camp après un but
-Tolérance pour les « marchés »  de rééquilibration mais pas de progression
-Tolérance pour le dépassement des « 3 secondes » pour les handicaps cognitifs.
Pour le reste, c’est pareil !
Les premiers résultats :
Les premiers matchs ont eu leur lot de joies, déceptions, disputes et bonheur partagé comme dans tous les clubs de tous les sports, c’est ça l’intégration !
*Défaite au SBC 13 à 0
*Défaite contre Volga 27 à 4
*Défaite contre le Carbet 18 à 8
*Défaite à L’arsenal du Robert 21 à 15
L’équipe progresse et marque de plus en plus de buts. Attention !
Qui est la JSF – Jeunesse Sportive Franciscaine :
La Jeunesse Sportive Franciscaine Handisport est une association sportive ayant pour objectif de rassembler des personnes en situations de handicap afin de les familiariser avec de multiples activités sportives : Boccia, Sarbacane, Tir à l’arc, Athlétisme, Tennis de Table, Volley-ball assis, Kimball, Natation, Badminton, handball.
Créée il y a 5 ans, c’est une association qui rassemble tous types de handicaps (moteurs, sensori moteurs et cognitifs) à tous âges à partir de 4 ans.
L’encadrement est assuré par des bénévoles et des professeurs d’EPS.
La montée en puissance des effectifs et des activités s’appuie sur plusieurs piliers : bonne humeur, dignité, assiduité, respect et dépassement de soi.
Par la pratique sportive les objectifs sont multiples et différents pour chacun : Santé, compétition, détente, loisir, haut niveau, accès à l’autonomie et surtout vivre ensemble.
Au bout du bout, le club cherche à former des citoyens cultivés, lucides et autonomes.
Témoignages :
Benoît THIERY Président de JSF : « nous avons pu mesurer la réussite de cette action aux nombres de frissons qui nous ont parcourus aux premiers matchs, à nos premiers buts, nos premiers arrêts… je voudrais remercier Daniel NISAS et Elvire HANNIBAL-CYRILLE pour leur aide et soutien ainsi que tous nos adversaires qui nous affrontent sans compassion mais avec respect ».
Ludovic CORALIE Gardien de JSF : «  à chaque match, nous sommes prêts et motivés. Nous nous sentons respectés et comme les autres. Un championnat à l’année, c’est ce que nous attendions depuis toujours. Attention le temps des victoires viendra ! »
Conclusion :
Oui c’est dur de jouer avec des gens différents, Oui c’est dur de changer ses habitudes de fonctionnement, oui c’est dur de faire du sport en 2016 mais c’est une aventure épanouissante.
Tous les clubs qui ont affronté la JSF ne tarissent pas d’éloges et de remerciements.
Ils mesurent aussi ce qu’ils permettent de réaliser pour le vivre ensemble et le bénéfice social et citoyen est à portée au crédit à chaque match des 2 adversaires sans compassion.
Longue vie à cette belle initiative !